Les militants du Front de Gauche invitent les habitants à en débattre ensemble. Ne renonçons pas au changement, à nous de nous en mêler.

lundi 26 janvier 2015

L'Oise Solidaire, Écologiste et Citoyenne : une dynamique est lancée !



















« L'Oise Solidaire, Écologiste et Citoyenne » est un rassemblement inédit initié par le Front de gauche (PCF, PG, Ensemble), Europe Écologie - Les Verts et des acteurs du mouvement social et citoyen, à l'occasion des prochaines élections départementales des 22 et 29 mars 2015, pour l'ensemble des 21 cantons de l'Oise,.
80 candidats et militants étaient réunis pour une journée de travail le samedi 24 janvier à Beauvais. Une conférence de presse s'est tenue, pour présentater les candidats de « l'Oise solidaire, écologiste et citoyenne ».
Une dynamique est lancée pour construire une alternative aux politiques d'austérité qu'on voudrait nous imposer à perpétuité. En cette veille d'élections en Grèce, nous avions tous en tête l'espoir porté par Syriza.

dimanche 25 janvier 2015

lettre ouverte au président de la SNCF



Le guichet ne fermera qu’en mars ! 
Continuons l’action !

La SNCF a reporté au mois de mars la fermeture du guichet de la gare de Crépy parce qu’elle n’a pas encore reclassé les agents dont les postes sont supprimés. Il reste donc aux usagers un peu de temps pour faire pression et signer massivement la pétition (près de 400 signatures à ce jour) avant les rendez-vous Gauche demandés au président de la SNCF et au président du Conseil régional

Lettre ouverte au Président de la SNCF

Comités Front de Gauche de Crépy-en-Valois, de Nanteuil-le-Haudouin, de Plessis-Belleville
Monsieur Guillaume PEPY, Président de la SNCF.

                                                                                                            Crépy, le 16/01/2015

Monsieur le Président de la SNCF

Les usagers des lignes Paris-Laon et K, signataires de pétitions, vous font part de leur colère         . Leur quotidien, ce sont : des retards, certains trains bondés, moins de guichets ouverts, l’augmentation des tarifs.
Sur cette ligne vous avez fait le choix de supprimer un guichet sur deux à la gare de Crépy en Valois et de réduire les horaires et le nombre de jours d’ouverture des  gares de Nanteuil- le- Haudouin et du Plessis- Belleville, ce qui menace à terme l’existence de ces gares. Vous avez choisi de supprimer prochainement la présence des contrôleurs dans les TER, laissant le conducteur seul à bord avec les voyageurs.
En anticipant  l’arrivée des nouveaux trains Régiolis, la Direction SNCF de la Région  Picardie a pris la responsabilité de faire voyager des usagers dans des conditions indignes.
Vos choix conduisent ainsi à la déshumanisation des gares et des trains et vont entrainer  une aggravation de l’insécurité et des dégradations. Où est le souci du service public ?
En accord avec la loi MACRON , qui ouvre le transport par autocar à la libéralisation avec  notamment le remplacement de TER par des autocars, vous allez contribuer à augmenter l’émission de gaz à effet de serre et donc au réchauffement climatique. Ceci est à l’opposé des engagements que devrait prendre notre pays dans le cadre de la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques que la France préside en 2015 .
Aves les citoyens et les usagers, nous vous demandons de maintenir ouverts toutes les gares et tous les guichets pour permettre à tous d’accéder au service public de transport ferroviaire dans de bonnes conditions et de maintenir la présence des contrôleurs dans tous les trains. Nous vous demandons d’assurer le transport de tous les voyageurs dans des conditions dignes.
Nous vous demandons de recevoir une délégation d’usagers dans un délai rapproché, afin de vous transmettre leurs doléances et leurs revendications.


Pétition contre la fermeture d’un guichet
 en gare de Crépy

Nous usagers, refusons la déshumanisation de la SNCF. Nous exigeons :

·      Le maintien des deux guichets et de l’amplitude horaire correspondant aux besoins de tous les usagers
·      Le maintien de la présence humaine dans les gares et dans les trains
·      Des conditions de transport dignes


NOM

PRENOM
COMMUNE
SIGNATURE









































































A renvoyer à : Front de Gauche
4 Placette des Giroflées
60800 CREPY-EN-VALOIS

dimanche 21 décembre 2014

Guichets fermés au 1er janvier!



La SNCF a décidé de fermer un guichet à la gare de Crépy en Valois et de réduire les horaires d’ouverture de celui qui restera.
 A la gare de Nanteuil, le guichet sera fermé 5 jours sur 7, à celle du Plessis Belleville 4 jours sur 7.  19 gares dans l’Oise sont visées par ces fermetures ! A terme ces gares sont menacées.
 A cela s’ajoutent des conditions de transport insupportables, les nouvelles rames de train Régiolis n’ayant pas été livrées à temps. Et se profile la disparition des contrôleurs dans les TER !
 La déshumanisation de la SNCF avance à grands pas !

Cette stratégie délibérée de la direction de la SNCF se fait avec l’accord de la Région Picardie et de ses élus. Elle se conforme à la politique d’austérité imposée aux populations par le gouvernement Hollande-Valls et se traduit par une détérioration des services au public.
La récente présentation de la loi Macron libéralisant le transport par autocar  porte un nouveau mauvais coup au Service Public ferroviaire.

Ainsi se prépare la privatisation du transport ferroviaire régional alors que le service public de proximité que sont les TER a largement prouvé son efficacité.
La volonté de la SNCF de supprimer les contrôleurs à bord des trains TER, adossée aux fermetures de gares et de guichets, complèterait le dispositif de déshumanisation des gares et des trains avec une aggravation de l’insécurité, de la fraude et des déprédations. L’ouverture à la concurrence, la recherche de rentabilité à tout prix depuis des décennies détruit le service public.

C’est un comble au moment où la France s’apprête en 2015 à présider la conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques dont l’un des principaux responsables est le transport routier.



Le Front de Gauche appelle à amplifier la mobilisation en faveur du maintien et du développement d’un Service Public ferroviaire de qualité
Déjà des usagers avec leurs associations ont signé des pétitions à Nanteuil et Plessis soutenus par le Conseil Municipal de Plessis Belleville. De même à Ribécourt et Thourotte les Conseils municipaux, le Conseil communautaire de la CC2V ont voté des motions pour exiger le maintien des guichets, le député Patrice Carvahlo a rencontré le Directeur de la SNCF Guillaume. Pépi.
Nous interpellerons aussi les élus locaux et régionaux.




Vous aussi, faites connaitre votre mécontentement et vos exigences en écrivant à la direction de la SNCF d’Amiens par mail à : jesus.sanchez@sncf.fr,ou par fax au : 03 22 82 11 98.,au Conseil Régional de Picardie par mail : accueil picardie.fr ou en téléphonant au numéro vert : 0 800 02 60 80 (gratuit depuis un poste fixe).

Plus d’infos, réagir sur le blog ….
FDG      





mardi 11 novembre 2014

Pour information, une soirée exceptionnelle à Crépy en Valois

une soirée exceptionnelle Chant Libre

Foutez-nous la PAIX !
« 14 auteurs pour 14-18 »

Un spectacle de Philippe FORCIOLI
Vendredi 21 novembre 2014 à 20 H 30

Salle Jeanne d’Arc (Hôtel d'Orléans)
 rue Jeanne d’Arc (face librairie Majuscule)

Entrée libre - un chapeau circulera pour l'artiste


Un repas partagé suivra le spectacle - n'hésitez pas à apporter des nourritures terrestres de votre cru !


Philippe FORCIOLI, chanteur, acteur, poète, présentera le vendredi 21 novembre, en 
terre picarde, son spectacle consacré à la guerre paix.


Avec« 14 auteurs pour 14-18 », Philippe FORCIOLI met sa voix et son formidable talent d’acteur,  au service de 14 grands écrivains qui ont fait de leur plume la plus pacifique des armes pour dénoncer l’horreur de la guerre. Alternant textes et chansons, ce spectacle est une ode à la paix, bien davantage qu’un spectacle commémoratif d’une guerre monstrueuse.

Une soirée Chant Libre - 
Merci de faire circuler cette information dans vos réseau


« J'ai la tête épique. Je ne suis ni royaliste, ni communiste, ni fasciste, ni même républicain. Je ne suis qu'un homme, un homme avec un cœur. Aussi longtemps qu'il y aura des battements de cœur dans ma poitrine, aussi longtemps qu'il y aura un peu de bleu au zénith, aussi longtemps qu'il y aura des printemps sous le ciel et qu'il y aura des femmes au monde, je crierai : A bas la guerre ! » J. Delteil




Chant Libre a comme objectif  de faire découvrir aux habitants du Valois la diversité et la créativité du monde de la chanson contemporaine, dans un souci de promotion de la diversité culturelle.
Découvrez les activités de Chant Libre en Valois sur son site Internet : http://chantlibre.webliberte.net/
Écoutez nos chroniques radios sur le blog :  http://chantlibre.blogspirit.com/

lundi 10 novembre 2014

Samedi 15 novembregrande journée nationale de mobilisation

Bonjour à toutes et tous

 Le samedi 15 novembre sera une grande journée nationale de mobilisation unitaire à l’appel du Collectif Alternative à l'Austérité-3A (les forces du Front de gauche, le NPA et de nombreuses personnalités politiques, syndicales, associatives, citoyennes).
Il y a urgence à contrer le désarroi idéologique et à montrer qu’une autre politique vraiment de gauche, sociale, écologique, démocratique est possible contre les politiques de régression menées par le tandem PS Valls-Hollande..


Contre les budgets d’austérité de Valls-Hollande
Contre les cadeaux au Medef

Pour une alternative à la politique gouvernementale


MANIFESTONS !



PLUS D’INFORMATIONS


IMPORTANT pour l'organisation : 
départ collectif en train et en car

12h, gare SNCF de Crépy en Valois
Départ du train 12h19
envoyer un mail à 
frontdegauche-crepyenvalois@outlook.fr
ou bien au 0630875584

INSCRIVEZ-VOUS POUR LES TRAJETS EN CAR AU DÉPART DE L’OISE

- SENLIS : péage autoroute 11h20
Inscriptions : 06 28 13 29 74 - 
fsu60@fsu.fr
Et pour un covoiturage de Crépy : 10h50 sur le parking carrefour market.
Inscription auprès de moi par mail ou téléphone 06 73 51 60 04 pour la coordination.



POPULARISEZ CETTE JOURNÉE POUR ASSURER SON SUCCÈS !

- faites circuler, partager les informations et le tract en pièce jointe sur les réseaux sociaux

- nous
distribuons le ci-joint tract :



QUELQUES SIGNATAIRES DE L’APPEL À LA MOBILISATION DU 15 NOVEMBRE
Parti communiste français-Front de gauche • Parti de gauche-Front de gauche • Ensemble-Front de gauche • NPA • ATTAC Oise • FSU Oise • Fédération de l’équipement et de l’environnement CGT • Fédération des organismes sociaux CGT • Fédération des services publics CGT • Fédération nationale des industries chimiques CGT • Syndicat national des agents des douanes CGT • Syndicat national des journalistes CGT • Mouvement national des chômeurs et précaires • Isabelle Attard, députée, co-présidente de Nouvelle Donne • Karima Delli, députée européenne EE-LV • Liêm Hoang-Ngoc, membre du Bureau national du PS, Club des socialistes affligés • Françoise Nay, présidente des hôpitaux et maternités de proximité • Alima Boumediene Thiery, avocate, association Femmes plurielles • Susan George, écrivain • Frédéric Lordon, économiste • Xavier Mathieu, ex-Continental • Pierre Sommé, FO ex-Continental • Denis Thomas, syndicaliste FSU • Mickaël Prince, syndicaliste ex-STEF...

Les nouveaux rythmes scolaires, vers la fin de l’école gratuite ?













 Ecole, gratuité, égalité 

La réforme des rythmes scolaires est censée mieux correspondre au rythme de l’enfant et favoriser sa réussite par la découverte de nouvelles activités. A Crépy en Valois, celles-ci sont payantes. L’école n’est donc plus gratuite et toutes les familles ne sont pas traitées à égalité. On peut se demander si l’ajout d’une demi-journée de classe le mercredi matin respecte réellement le rythme de l’enfant.

 Un parent d’élève de Crépy nous exprime son mécontentement :
«  Pour les nouveaux rythmes scolaires, les choses sont simples : mon enfant prend le bus et donc ne rentre pas dans le dispositif. Nous avons été informés à la fin de l’année scolaire dernière par un petit dépliant .Mais des parents mal informés n’ont pas jugé utiles ces nouvelles activités qui sont payantes. Pour les parents qui travaillent, l’organisation est compliquée et ils sont obligés de payer. La gratuité scolaire est remise en cause ! »

A Bonneuil-en-Valois, la nouvelle municipalité mène une expérience intéressante
Elle a mis en place un processus de concertation, a choisi la gratuité totale pour les enfants, soit un de coût 13700 euros cette année pour la commune, les activités sont assurées par des intervenants extérieurs pour l’éveil artistique et par des animateurs qualifiés du périscolaire. Mais qu’en sera-t-il l’an prochain avec la baisse des dotations de l’Etat ?

D’une commune à l’autre…de fortes inégalités pour les familles
A Crépy, il en coûte 13,20 euros par mois et par enfant, 3 euros pour les non imposables. Dans le Conseil municipal, seules des voix à droite ont contesté. Le Conseiller général PS n’a dit mot. Le Front de Gauche qui n’a pas d’élus siégeait parmi le public.
À Béthisy-St-Pierre Il faut débourser jusqu’à 24 euros. A Bonneuil en Valois, Eméville , par exemple, le choix de la  gratuité a été retenu pour les nouvelles activités.
Pour le Front de Gauche, ces heures doivent être intégrées dans le cursus scolaire et assurées par l’Education nationale. Ces activités risquent à terme d’être privatisées.



Austérité pour les communes, qui va payer la note ?
 La baisse de1, 5 milliards en 2014 puis de 3,7 milliards en 2015 de dotations de l’Etat aux communes, aux départements et aux régions se traduit par  plus de dépenses pour la population et moins de services publics.
 Par exemple, au lieu de la gratuité, le département fait payer une part du transport scolaire aux collégiens et lycéens, les rythmes scolaires sont payants selon les communes.
Les associations, les projets de travaux publics et du bâtiment sont déjà touchés, des emplois sont supprimés. Les emplois des services publics locaux sont menacés.
Où est la lutte contre le chômage ?



Qui doit payer ? PAS les familles, PAS les chômeurs, PAS l’immense majorité de la population …
Mais ceux qui empochent le plus : actionnaires : + 30% en un trimestre, entreprises : 40 milliards de crédits d’impôts avec le CICE sans résultat pour l’investissement et l’emploi et 41 milliards de pacte de responsabilité sans contrainte de création d’emplois…..
Et ceux qui trichent vraiment en fraudant : 85 milliards d’évasion fiscale chaque année représentent une manne d’argent colossale qui permettrait de résoudre beaucoup de problèmes

La politique d’austérité du gouvernement socialiste nous mène à la catastrophe.
 Des alternatives existent mais sont censurées par les médias et le gouvernement.
 Le 15 novembre elles seront défendues dans la rue.



FRONT DE GAUCHE DU VALOIS  http://fdg-crepy.blogspot.fr/

dimanche 26 octobre 2014

Mardi 28 octobre 2014 : Venons en masse soutenir les 9 prévenus des 1000 vaches !



Le 1er juillet, le procès des neuf militants de la Conf' poursuivis suite aux actions menées sur le site de l'usine des 1000 vaches a été reporté au 28 octobre. Ils devront alors comparaître pour dégradation en réunion, incitation à la dégradation en réunion, vol, recel, ou encore refus de prélèvement ADN.
Il y a clairement une volonté de criminaliser l'action syndicale, et de laisser Michel Ramery poursuivre son projet destructeur en toute impunité. 
Ce sont les lanceurs d'alerte qui sont poursuivis, pendant que l'agriculture s'industrialise aux dépends des paysans et des citoyens, avec la bénédiction de nos gouvernants.
Face à ce deux poids deux mesures, la Confédération paysanne choisit de convoquer officiellement les fossoyeurs de l'agriculture à leur procès. Il se tiendra en même temps que celui de ses militants, devant le tribunal d'Amiens.
Des délégations de manifestants vont arriver de toute la France, de nombreuses associations, syndicats, partis politiques, personnalités appellent à cette manifestation. Une caravane de tracteurs viendra de Notre-Dame-des-Landes.

Programme prévisionnel de la journée du 28


8h00 : Arrivée des tracteurs et vélos en provenance de Notre dame des landes
8h30 : Prise de parole des prévenus + point presse
9h00 : Entrée dans le tribunal des 9 prévenus
Table-ronde sur le Lait
9h40 : Prise de parole de personnalités / soutiens
10h15 : Procès théatralisé de l'industrialisation de l'agriculture
11h00 : Point d'info sur le déroulement du procès à l'intérieur
11h30 : Prise de parole de personnalités / soutiens
12h00 : Point d'info sur le déroulement du procès à l'intérieur
12h15 : Concert des génisses dans l'maïs
13h00 : Convergence des luttes : NDDL - Sivens - OL - Lyon Turin...
13h30 : Table ronde sur TAFTA
14h10 : Prise de parole de personnalités / soutiens
14h50 : Point d'info sur le déroulement du procès à l'intérieur
15h00 : Temps fort sur l'agriculture paysanne (avant première d'une vidéo)
16h00 : Concert de HK et les saltimbanques
17h00 : Prise de parole de personnalités / soutiens
Sortie des prévenus + prise de parole
18h00 : Fin
Et plein de surprises !






Marches du 15 novembre contre l’austérité : c’est parti !



MOBILISATION NATIONALE LE 15 NOVEMBRE !



Le texte de l’appel unitaire rédigé par le collectif AAA est maintenant disponible.
Le texte de l’appel unitaire rédigé par le collectif AAA est maintenant disponible.

Une conférence de presse aura lieu le lundi 27 octobre. Le texte doit tout de suite être diffusé et signé par des personnalités, et des organisations. Ne négligeons pas que des réactions nombreuses de personnalités aideront à des engagements aussi du côté des syndicats. Il devrait y avoir une plus grande diversité des soutiens qu’au mois d’avril. D’ores et déjà, des membres d’EELV en seront partie prenante, comme Liem (des Socialistes affligés) ; nous verrons comment des membres « critiques » du PS y participent.

Pour la préparation des manifestations du samedi 15, nul n’ignore que nous avons à peine un mois de préparation. Et l’enjeu est fort puisque ce qui est visé est de donner une dynamique les jours avant et après… Il y a un enjeu à ce que puissent apparaître de fortes mobilisations dans els principales grandes villes du pays. Dans toutes les villes, une discussion rapidement doit avoir lieu, les contacts pris afin de savoir si une manifestation locale ou régionale aura lieu. Les formes d’activité peuvent être diverses et lier urgences de logement et budget par exemple ! Il faut regrouper les informations, et que la Conférence de presse puisse rendre public.

Des listes de signataires, personnalités et organisations locales aideront à donner l’audience la plus large possible au Collectif AAA qui ne peut être avant tout une activité « nationale ». Pour les villes qui décident de  venir à Paris, faire connaître l’activité nationalement. Le matériel unitaire national pour les manifestations est en cours de préparation.

vendredi 17 octobre 2014

Coup de gueule de Roger-Pierre: Place nette pour le « business » ?

Place nette pour le « business » ?

Il est déjà bien triste de perdre la quincaillerie du centre ville, alors que celle-ci savait apporter des services de proximité aux habitants depuis plus de 100 ans.

A la place d’une telle « institution », voilà que s’ouvre dans un de ses 2 bâtiments un énième marchand de lunettes. Et voilà que les 2 beaux arbres (cerisiers) qui ornaient son entrée viennent d’être coupés… Le trottoir étant public, pour quelles raisons la municipalité les a-t-elle supprimés ? Le but était-il de d’améliorer la « vue » sur cette nouvelle enseigne ?


Décidément, cette place Dupuy (à l’angle de la rue Bergeron et de la rue St Lazare)  aura beaucoup perdu en peu de temps.

Il semble que la poésie et le commerce de proximité ne sont plus « tendance » à Crépy. Le site de la mairie indique d’ailleurs, très platement, à propos de la fermeture de la quincaillerie, « qu’une page se tourne ».  Et la page est en effet symboliquement bien tournée, avec ce décor urbain et bétonné pour une grande marque financée grâce à nos mutuelles !

Adieu les arbres, adieu le commerce de proximité, adieu le charme ? Est-ce cela que nous voulons pour notre ville ? Des enseignes quelconques que nous pouvons trouver partout ailleurs ? Des trottoirs  toujours dépourvus de pétales ou de feuilles mortes mais « bien-propres-et-bien-rangés » ? Des lunettes branchées, des banques et des agences immobilières à perte de vue ? Une cité, comme il en existe trop, dépourvue d’âme et juste bonne à offrir des dortoirs pour travailleurs parisiens épuisés ?

Allez , au rythme où ça va, la capitale de l’archerie pourrait bien devenir un de ces jours la capitale des opticiens… A moins que ma vue ne se trouble !

Quel est le projet pour cette ville ? Qu’est-il prévu pour encourager les petits commerçants, les belles initiatives, la création ? Et quand les citoyens pourront-ils enfin donner leur avis ?